j’ai choisi la mort pour briser votre encerclement sentimental

j’ai choisi la mort pour briser votre encerclement sentimental
j’ai choisi la mort pour briser votre encerclement sentimental
quitter ces amours tournoyant comme des oiseaux de proie au dessus de mon corps
ou comme les indiens en plastique de mon enfance autour de la caravane des cow-boys
j’ai choisi la mort pour cesser d’éponger vos contraires
j’ai choisi la mort plutôt que d’avoir à départager vos égoïsmes
scinder vos monstruosités
jouir de vos abjections
j’ai choisi la mort pour être la dernière demeure où vos sexes prennent ombrage et s'éteignent
j’ai choisi la mort car aucun vêtement ne convenait plus à ma maigreur
et qu'elle elle taille mannequin tous les âges du cancer
aussi me suis-je rhabillée par surprise d’une très seyante immobilité
j’ai choisi la mort pour échapper à l’orpaillage acharné de vos amours pics ou pioches
toujours du côté du manche
à forcer le tamis ignorer ma rivière
j’ai choisi la mort pour ne plus avoir à vomir cette acide pâte de démarcation entre ma bouche et vos baisers
j’ai choisi la mort pour vous rendre dociles complices et désemparés
enfin chez moi
presque frères
dans MA douleur
j'ai choisi MA mort
puisque vous ne compreniez pas d'autre langage
Copyright © 2017